Libère-toi : écris !

L’écriture est un moyen d’accéder à la liberté. Je n’ai jamais été aussi libre qu’en écrivant mes livres (Les gens c’est pire que des personnes, Comment écrire son autobiographie…) ou en tapant quelques articles pour ce site (Visualisation : créons le monde de demain, Un monde en vert…). Ce site a pour but d’aider les auteurs a écrire mais aussi a permettre a n’importe quelle personne de se lancer ! Et bien aujourd’hui, je t’explique comment te libérer de tes entraves, de tes colères, de tes blessures… Finalement, pourquoi j’écris.

LIBERTE, j’écris ton nom

Parfois je me dis que tout le monde devrait écrire. On ne partage pas assez nos idées et l’écriture a cette utilité d’éclairer nos pensées. Elle permet au cerveau de se muscler, d’organiser sa pensée et de créer quelque chose de construit et réfléchis que l’on peut partager au plus grand nombre. Personnellement, j’ai créé sur ce site la section Pensées et idées parce que je trouvais important de donner mon avis. D’ailleurs, j’en ai aussi fait un article : Affirmer ses pensées. La période actuelle a fait que je ne pouvais plus me taire. J’avais besoin d’écrire, de reprendre ma liberté de pensée, d’écrire et de l’afficher. Par conséquence, j’ai également ouvert ce site, si tu veux écrire un article, alors n’hésite pas et lance toi : Ton club d’écriture.

Libre, j’écris

Parce que l’on a parfois pas un sujet d’actualité, ou un grand thème où l’on souhaite débattre, on peut juste laisser couler l’encre de son stylo. Peu importe le sujet, la forme, laisse toi aller. On parle d’écriture inspirée, d’écriture automatique, certain y voit une guidance, d’autres une façon d’éclairer ses pensées. La publication est un moyen de s’affirmer mais n’est pas obligatoire. On peut également écrire dans un journal intime. Personnellement, cela me permet de me vider le cerveau de temps à autres, quand le flux des mots tourbillonnent dans mon cerveau. J’écris déjà beaucoup entre les livres, les nouvelles, les articles… Mais j’avoue avoir un journal intime même si j’écris parfois tous les trois mois !

J’ai un problème mais je le soigne : j’écris.

Comme j’ai déjà pu le dire dans l’article Pour quoi écrire une autobiographie, l’écriture est aussi un moyen de se libérer, voir de se soigner. D’abord, on peut se libérer de sa colère. C’est un exercice que j’ai déjà mis en place en atelier : on écrit le récit de ce qui nous a mis en colère sur une feuille, puis on arrache le papier et on le jette (souvent rageusement) dans la poubelle. De même pour certains symptômes, comme les problèmes liées à la gorge, c’est souvent un non-dit, quelque chose que l’on s’empêche de dire. Alors prends une feuille, écris une lettre et, sans forcément la donner à la personne, tu peux bruler le morceau de papier. Cela libère, autant la tête que le corps !

D’autre part, je te conseille la chanson J’écris de Ben Mazué. Le thème de cet article y est abordé. J’ai vraiment apprécié son texte, et validé tout ce dont il parle. C’est exactement cela. Et toi ? Pourquoi écris-tu ? Te sens-tu libre de tout écrire ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 juillet 2022

    […] Attention, je ne dis pas que le but de tout écrivain est de se faire lire. On peut écrire par plaisir. D’ailleurs, je le détaille dans un article sur pourquoi écrire une autobiographie ou sur le fait de se libérer par l’écriture. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :