Trouver sa raison d’écrire

Tout le monde écrit pour une raison, ce n’est pas un besoin primaire, ni une obligation sauf pour une dictée. Je m’explique sur ce dernier point. Quand quelqu’un prend un stylo pour écrire, il n’écrira pas la même chose que ses voisins. Prend l’exemple d’une description : si tu demandes à dix personnes de décrire un stylo bleu, chacun aura un texte différent. C’est encore plus flagrant pour une définition de mot, à moins que tout le monde connaisse la définition exacte du Petit Larousse ou du Petit Robert.  Chacun peut partir de son point de vue (géographique ou historique), de son émotion, de sa perception… L’individu a son propre imaginaire et sa façon unique de s’exprimer. On écrit ainsi pour quelque chose, toujours. Un poème pour déclarer son amour, un pamphlet pour contester, une fable pour apprendre, … Et un roman ? Quel est la raison d’écrire un Roman ?

L’émotion, la raison d’écrire de l’écrivain

Un jour, j’ai écrit un poème et j’ai fait pleurer quelqu’un. J’ai même récidivé sur d’autres personnes. N’est ce pas là l’un des désirs profonds de l’écrivain ? Faire réagir, provoquer une émotion, résonner en l’autre… On cherche à faire réagir. Que ce soit par la peur, par l’envie, la tristesse, peu importe. Si tu connais cette émotion de faire réagir l’autre par tes textes, tu y seras vite accro, en tout cas si tu a l’âme d’un écrivain. C’est d’ailleurs ce que l’on cherche dans le regard de celui qui nous lit : une réaction : rires, larmes, tristesse…

Le point de vue de l’écrivain

Dans un précédent article, je parlais de la morale de l’écrivain.

Si je peux confier quelque chose c’est que j’écris pour changer le monde. Comme beaucoup d’auteur, à notre petite échelle. Que ce soit pour l’écologie et le fait de vivre dans un monde plus humain (c’est ce que l’on ressent par exemple en lisant Barbara Constantine la plupart du temps), ou changer quelque chose qui nous touche. Nous essayons toujours de donner notre vision d’un monde meilleur, de changer ne serait-ce qu’un point de vue, faire naître une idée, un bon comportement. On a tous en tête des livres qui nous ont donné envie de lire plus, des films qui ont changé quelque chose dans notre vie. C’est peut-être l’étincelle, ce qui t’a décidé à écrire et je le comprends.

Enfin, il y a une dernière raison d’écrire et qui me semble importante, c’est un message à faire passer. J’avais déjà écris un article à ce sujet, l’autobiographie : écrire, pour qui.

Écrire pour une personne ou un groupe de personne

La plus belle des motivations peut aussi être d’écrire pour une personne. On peut vouloir former ou informer la nouvelle génération, de futurs collaborateurs ou un groupe de personne donnée. Je vous recommande une phase test où des lecteurs dit « bêta » peuvent lire et te faire un retour. Tu peux d’ailleurs déjà commencer en faisant lire ton plan, puis le début de ta première version. On a parfois envie de donner les conseils que nous n’avons pas eu dans les premières années de la vie ou d’une carrière. Cela peut toujours aider, même si c’est une personne, c’est toujours une personne.

Enfin, il y a l’écrit mémoire, l’écrit pour une personne en particulier. Pour dire ce que l’on a pas dit, évoquer ses sentiments, donner sa version. Ce peut être une grande lettre. On peut vouloir écrire à ses enfants, à la femme de sa vie, à ses parents décédés… Tu peux vouloir donner ton récit à la personne mais tu peux aussi, si ce n’est pas trop intime pour toi, le faire publier. Et là tu me diras, pourquoi publier cela ? Et bien beaucoup de correspondances ont déjà été publié dans un autre temps. Je pense que les échanges humains sont toujours intéressants, parfois des dizaines d’années plus tard. C’est révélateur d’une époque. Cela peut aussi être vu comme une poésie en prose.

Peu importe la raison pour laquelle tu souhaites écrire, si elle te motive assez, tu pourras aller au bout de ton projet. Il n’est jamais anodin d’écrire : les écrits restent. On a besoin de formuler une pensée, une idée, de la mettre à plat, de la partager. Et toi quelle est ta motivation ? Qui ou quoi te pousse à prendre ta plume ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :