Retourner en soi

J’apprends à méditer. Tout doucement. J’ai déjà pratiqué la méditation dans des moments difficiles où j’avais besoin de me recentrer, de souffler, de me remettre en accord avec moi-même. Aujourd’hui, les énergies sont différentes. On parle partout de vibrations, de la terre qui est en changement. Il est peut-être temps. Temps de retourner à soi. De se regarder autrement, de trouver son paradis intérieur. Tout le monde en a un, il est temps de le retrouver.

Apprendre à méditer    

Pour apprendre à méditer, j’ai suivi le programme de l’application Mindfull Attitude pour débuter. Application qui n’existe plus aujourd’hui mais on peut retrouver les méditations sur Youtube. Cela permet de commencer tout doucement à travers diverses techniques. J’aime beaucoup le son du bol tibétain au début et à la fin. C’est comme si l’on prévenait le cerveau en lui disant « Allez, stop, on respire. » Car il ne s’agit pas de couper le flot de ses pensées, ni de se concentrer à ne pas penser. On prend conscience de notre corps, de notre respiration. C’est apaisant.

L’art de la méditation

Il ne s’agit pas de prendre un créneau d’une heure en rentrant du travail, de s’asseoir et de lancer une méditation guidée. Il faut savoir prendre le temps propice. Personnellement, je ne sais pas méditer en sortant du travail et des bouchons, ni en pleine journée. J’aime faire cela le soir, souvent avant de dormir. Il faut se mettre dans l’ambiance : allumer une bougie en y plaçant l’intention (voir mon article sur le livre La clé de votre énergie de Natacha Calestreme), poser un coussin au sol par exemple, faire brûler un encens… Et surtout : mettre son portable sur silencieux et éloigner les animaux. Quoique. Nous méditions souvent à quatre : avec le perroquet et le chat. Et étrangement, ils savent très bien faire ! D’ailleurs, il arrive que le petit perroquet n’arrive pas à dormir (c’est très rare), mais dans ces cas là, je fais une séance de méditation avec lui. Cela marche à tous les coups.

Trouver du temps pour soi

C’est toujours difficile de bloquer du temps. Et il n’y a pas de méditation trop courte ou trop longue. Si notre objectif est de méditer tous les jours alors trouver cinq minutes occasionnellement, c’est possible ! Bien sûr, la méditation est comme un muscle, on peut réussir à méditer de plus en plus, avec de l’entraînement. Et petit à petit, on peut voir les effets positifs. Sur le moment présent, mais aussi dans notre quotidien. Je conseille à tous de méditer, le plus tôt possible.

Mes inspirations

Jean Laval, Eric Remacle, Johanna Awakening nous proposent des méditations guidées. Cependant, j’aime méditer avec Sandrine Muller Bohard. D’abord, je t’invite à aller voir sa chaîne youtube (« Youtoube » comme elle dit ! ) où tu trouveras quelques prières. Elle les récite et il suffit de se concentrer sur sa respiration, laisser tourner les mots autour de nous. Ensuite, il y a plusieurs « médit’actions ». Souvent, nous formons un grand cercle de personnes à la fin. Un égrégore d’amour. A faire une fois ! Mais bien sûr, avec de l’entraînement, tu pourras à ton aise méditer seul, à plusieurs, avec ou sans « guide » !

J’ai eu une coach lors de mon bilan de compétence, elle me disait « La personne la plus importante pour toi, c’est qui ? ». Aujourd’hui, je peux répondre ce qu’elle attendait : « Moi. » Comme dans un avion, on demande aux parents de mettre le masque à oxygène avant de le mettre à son enfant. Il faut être au clair avec soi-même. Je t’invite d’ailleurs à lire un autre article Il va être le temps de soi.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 février 2021

    […] dans ma vie pour aller vers une autre vie. Ce n’est pas grand chose, je le confesse. Je médite, je fais des prières (je ne suis pas croyante pourtant), j’essaie d’éveiller, je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :