Planifier les étapes de l’autobiographie

Depuis quelques semaines, nous voyons plus en détail l’autobiographie. Si ce sujet t’interpelle, je te propose de lire mon article de présentation. Comme pour beaucoup d’articles sur l’autobiographie, il est intéressant de constater qu’il y a beaucoup de point commun avec l’écriture d’un roman. Peut-être y a-t-il des idées à piocher pour l’auteur amateur ? Dans tous les cas, voyons ensemble quelles étapes nous pouvons distinguer dans l’écriture d’une autobiographie. Nous avons vu les personnages de l’autobiographie, ou encore l’importance des lieux dans l’article précédent, passons au concret : aux étapes d’écriture.

Les étapes importantes 

La première question que l’on se pose pour l’écriture d’une autobiographie est souvent : par où je vais commencer ? Comment commencer ou terminer mon chapitre ? Nous avons parlé de la chronologie des chapitres, classés par époque ou par thème … Or quelles sont les grandes étapes de ta vie ? Petite enfance, adolescence, premier amour, P.A.C.S., première voiture, défi de vie… Qu’est ce qui a bouleversé ta vie ? Qu’est ce qui t’a fait devenir un homme, une femme accompli(e) ? Au final, si tu utilises ses étapes, tu devrais pouvoir tracer des chapitres par ordre chronologique. Tu peux alors noter ce que tu veux en dire en face de chaque événement de ta vie. C’est ce qu’il y a de plus facile à faire. Tu pourras ensuite déstructurer les choses.

Relier le passé et le présent 

Au bout du compte, ce que l’on apprécie dans l’autobiographie c’est d’avoir le point de vue de ce que la personne a vécu. On peut s’imaginer l’auteur de l’autobiographie : une personne d’âge mur qui retrace son parcours assis au coin du feu dans un vieux sofa. Ce que le lecteur aime ce sont les détails étonnants, les sentiments ou encore le point de vue de l’auteur sur le passé : si tu aurais voulu agir autrement ou refaire à ce moment de ta vie ? Si tu aurais changé quelque chose ou si tu devais tout recommencer ? C’est finalement, faire le lien entre aujourd’hui, qui tu es, et le passé, qui tu es aujourd’hui. Une autre personne ? Le titre du livre de Michèle Obama Devenir est bien choisi pour cette raison.  

Tu vas également devoir penser à des transitions : comment vas-tu amener ton lecteur à aujourd’hui ? Vas-tu raconter ta vie à ce jour et expliquer ton avis à chaque chapitre ? Veux tu revenir au présent tout au long du livre ? Tu peux penser au lien et transition entre les chapitres aussi. Quelle va être la suite logique ? Essaie de ne pas faire trop d’aller et retour dans le récit au risque de perdre ton lecteur. Par ailleurs, si je peux revenir sur un fait : c’est par le plan que ton esprit a un fil rouge. Le cerveau est intelligent, tu remarqueras logiquement comme ton récit se dirige vers le fait suivant. C’est pour cela qu’il faut un plan. En tout cas, c’est mon avis.

Penser au premier chapitre

Tu ne liras pas dans ce paragraphe de règle absolue. Je t’invite à être original, nous avons vu plusieurs techniques  : flashback, drame, surprise… Or, tu peux débuter tout simplement par ta présentation : ton nom, date et lieu de naissance… Cela contextualise. Mais est-ce cela qui va captiver le lecteur ? Ou va-t-il décrocher au bout d’une ligne ? Le but ultime d’un récit, c’est de ne pas faire décrocher le lecteur. J’adore quand quelqu’un me dit du livre Les gens c’est pire que des personnes : « j’ai lu les cinq premiers chapitres d’un coup, puis je m’y suis remis et je n’ai pas refermé le livre avant d’avoir fini. » Rien n’est plus gratifiant. Pense à ce qui pourrait surprendre, étonner, donner l’envie de poursuivre, créer une attente… On peut imaginer que le début du chapitre 9 soit le début du livre parce qu’il donne le ton par exemple. Je t’invite à être le plus original possible. Que le lecteur ne sache pas qui tu es de suite de but en blanc. L’écriture, c’est aussi une question de séduction.

Terminer un chapitre 

Pour poursuivre sur ce thème de la séduction du lecteur, pense également à la fin de tes chapitres. Personnellement, j’écris souvent pour chaque chapitre, les éléments importants, le ton et le final du chapitre. Pour tenir le lecteur en haleine, un chapitre se fini généralement par une phase de suspens ou par un moment plus sentimental. Je prendrai l’exemple d’une femme qui souhaite faire un test de grossesse, vis de nombreuses contrariétés (un appel, une urgence, un devoir important…) et rebondissements avant d’enfin pouvoir faire le test en fin de journée et… Elle pose les yeux sur le test et tombe dans les pommes. La réponse du test au prochain chapitre, bien sûr. Il y a de nombreux exemples de ce genre dans les livres ou les films.

Une autre moyen de terminer un chapitre est d’utiliser les émotions, comme je le disais. C’est un bon moment pour relier le passé et le présent en donnant nos regrets, notre sentiment à ce jour… Est-ce que l’on aurait changé quelque chose ? Parfois, l’émotion est telle qu’elle permet de clore le chapitre. On ne peut plus rien dire ensuite.

Je pense qu’il faut penser au lecteur en amont de l’écriture. Tu peux choisir la chronologie ou écrire simplement au gré de tes envies pour un premier jet. Mais il faudra inévitablement revoir ton écrit pour le donner plus vivant.

Si tu aimes avoir un support papier ou si tu veux en savoir plus sur l’écriture de ton autobiographie, c’est possible ! J’ai écrit un livre Comment écrire son autobiographie : Le Livre de ta Vie. Il est disponible sur Amazon en format papier ou ebook. Pour tout achat du livre papier, je t’offre l’ebook. C’est facile, il faut juste m’envoyer un mail avec la preuve d’achat. Et si tu ne souhaites pas passer par Amazon, n’hésites pas à m’envoyer un mail : tvbmarine@protonmail.com .

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Odélia dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces conseils !
    On réfléchit souvent à « comment commencer notre chapitre », mais la fin de celui-ci est tout aussi importante !
    Aussi, si vous voulez éviter les erreurs de grammaire et d’orthographe dans vos biographies, Orthocorrect https://www.orthocorrect.fr/ peut relire et corriger votre livre.

  1. 10 septembre 2021

    […] monde écrive sa vie. Une idée folle ? Et alors ! Je t’ai partagé plusieurs articles pour t’aider à écrire ton autobiographie (Je te proposerai d’ailleurs un sommaire pour t’y retrouver.). Si tu souhaites aller […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :