Mes animaux et partenaires de mission

Il apparaît sur le site à plusieurs endroits et c’est bien normal ! Car je ne travaille pas seule, j’ai différents amis autour de moi. Animaux : un chat, un perroquet et des humains. D’abord, humains, avec des personnes formidables, qui m’ont formé, qui me font évoluer et grandir : mes « partenaires« . Même si ce n’est pas vraiment ça pour moi. Plutôt des amis. Et puis il y a mes deux partenaires animaux : Mojito et Gatsby.

Mojito, le perroquet guide spirituel

Un cadeau de la vie

Mojito est arrivé dans ma vie en Aout 2017, il avait 3 mois. Un cadeau. Cela faisait un an que j’hésitais à acheter un perroquet. Et avec lui, cela a été le coup de foudre. Après une semaine, il était sur moi. Et il est le plus souvent possible sorti de sa « maison ». Sa cage est son repère, sa sécurité. L’endroit où il peut jouer, manger et dormir. Le reste du temps, il m’accompagne. Il me rassure, me console quand je suis triste, me permet de voir la vie autrement. Car oui, pour moi c’est un guide.

Un guide spirituel

L’instant présent est ce que l’on peut retenir de la plupart des oiseaux. Un bruit et il s’envole. L’instinct primaire : bruit = danger = mouvement. Dans les mines de charbon, on se fiait aux oiseaux : si l’oiseau s’affolait, c’est qu’il y avait un problème et qu’il fallait faire évacuer la mine. C’est cet instinct que nous devront retrouver. Pas seulement pour le danger mais plutôt pour nous faire confiance.

Dès qu’il y a de la musique, dès que je fredonne un air… Mojito se met à danser. C’est ce qu’il aime. Il danse et chante. Il aime jouer. Malgré son bec, rigide, on peut deviner lorsqu’il sourit. Et c’est cela aussi l’instant présent. C’est jouir de la vie. Il aime la vie. La fête. Être avec du monde, aller manger et boire dans les verres et les assiettes. Faire le clown. Le soir de son arrivé, il se laissait pendre du haut de sa cage juste tenu par un ongle. Et il faisait le clown, il fallait qu’on le regarde.

Mon coéquipier devant la caméra

Sans lui, est-ce que je me serais lancé ? Je ne sais pas. Il a cette facilité, dès que je place mon téléphone, à venir devant la caméra. C’est peut-être à cause de moi : j’ai passé tellement de temps à le regarder et à le prendre en photo quand il était petit… Aujourd’hui, il aime être devant le feu des projecteurs. Il participe aux visios, aux réunions… Mojito fait le clown, encore. Il m’apaise et me permet de me faire confiance.

Gatsby, le chat guérisseur

Ma rencontre avec Gatsby : ce n’était pas gagné !

J’ai peur des chats. Ma lignée féminine a peur des chats. Alors lorsque j’ai rencontré ma femme et qu’elle m’a dit avoir un chat… Ce n’était pas gagné. Et pourtant, très vite, j’ai découvert un animal particulier avec Gatsby. Car Gatsby est un chat fait pour moi. C’est un de ses animaux bizarres : c’est un chat au comportement de chien. Il ramène la balle, je lui ai appris à s’asseoir, il attend à la porte que l’on rentre… J’ai le même comportement avec lui qu’avec tout mes chiens, et je dois dire que je suis très étonnée de notre connexion…

Mon binôme en guérison

Aussi, il est toujours dans le coin lorsque je fais un soin… D’ailleurs, on a le même sommeil. Si j’ai du mal à me lever (c’est rare), alors lui aussi. Sinon, nous sommes souvent les premiers levés à aller voir les plantes sur le balcon. Et c’est là je pense notre premier lieu pour donner de l’énergie. Guérir les plantes. Amener toute cette faune sur un balcon ! Et par les plantes, il m’arrive de guérir. Déjà nous à l’appartement, par les infusions. Mais en règle général, Gatsby transmute les mauvaises énergies, surtout dans ma pièce de soin.

Le chat, ghostbuster ?

Ainsi, comme Mojito, comme beaucoup d’animaux, Gatsby voit d’autres dimensions, ou en tout cas d’autres choses du monde de l’invisible. Lorsque je me sens un peu mal, qu’il y a une présence qui m’impacte, j’ai souvent une confirmation par Gatsby. Il se met à chasser le fantôme, à courir dans tous les sens, monter sur n’importe quel meuble… Un petit coup de sauge, la fenêtre ouverte, permet régulièrement de l’apaiser. Si la présence est amicale, je laisse faire ou agit différemment. J’avance sur mon chemin et ferais peut-être différemment à l’avenir. Gatsby est, je le sais, là pour m’aider.

Et toi, tu as des animaux ? Comment t’aide-t-il dans ton quotidien ? As-tu des anecdotes ? N’hésite pas à poster une photo sur la page facebook sous l’une des vidéos ou cet article.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :