Les familles d’âmes par Marie-Lise Labonté

Ce livre Les familles d’âmes a été mis entre mes mains fin 2021, en même temps qu’un autre livre de Marie-Lise Labonté : Accompagnement d’âme. On peut lire sur la couverture : « Votre identité divine et la mission de votre âme ». Un vaste programme ! L’auteure me disait quelque chose pour avoir vu de nombreuses fois son nom sur les livres. Marie-Lise est une psychothérapeute québécoise connue. Cependant, je peux te dire que je ne m’attendais pas à ce que j’ai lu dans cet ouvrage. Oui, bien sûr, je voulais comprendre et savoir dans quelle famille d’âme je me situais, mais je ne m’attendais pas du tout à ce style, ni à ce contexte. Je m’explique dans cet article !

Se détacher du physique

Une lecture très particulière sur le fond et c’est la première chose à savoir avant de démarrer le livre. Je pense qu’il faut être dans un état de détachement pour se mettre à lire Les familles d’âmes. Ce n’est pas un livre que l’on lit en sortant d’une journée de travail harassante. Car il s’adresse à notre âme, plus qu’à notre égo. Il demande une sorte de sortie de corps et donc de lire de façon détachée. En fait, d’une certaine manière, le corps physique n’existe plus. On nous demande d’avoir un autre point de vue : celui de notre âme. Alors sur quelle dimension, sur quel plan, quelle partie de notre âme, l’intérieur ou l’extérieur… Tout est très éthéré.

Les familles d’âme

Alors oui, c’est le thème du livre, son titre, il va donc sans dire que l’auteure explique ce qu’est une famille d’âme et développe ensuite les particularités de chaque famille. Il y en a douze au total. Mais il est difficile de se repérer entre les familles, les sous familles. Et c’est pour cette raison que, même après la lecture de ce livre, je ne sais pas avec certitude quelle est ma famille d’âme. J’en ai une idée, surtout lorsque je regarde les personnes qui composent ma famille d’âme. Or, je pourrais être dans différentes familles. En effet, beaucoup de familles se sont divisées en sous famille. Alors finalement, on peut se sentir faisant partie d’une famille de guérisseurs mais appartenir aux guérisseurs enseignants par exemple. Dans tous les cas, cela éclaire énormément sur notre mission de vie, notre raison d’incarnation.

Les cellules des familles d’âme

Le livre Les familles d’âmes revient également sur le fonctionnement des familles en elles-mêmes, c’est à dire en cellule. Là aussi, chacun trouvera sa place dans les 4 parties de la cellules (noyau, filtres, stabilisateurs et périphéries). Cette fois-ci, par contre, j’ai immédiatement reconnu ma place et celle de beaucoup de personnes dans cette cellule. Cela nous en apprend plus sur nous et notre façon d’évoluer. Effectivement, dans mon cercle d’amis, que j’appelle famille d’âmes, il y a une personne qui est pour moi « Noyau », les autres se répartissent dans les 3 autres niveaux. Et c’est assez facile à repérer. Je me suis beaucoup amuser à lire ce passage.

Les différents couples

Là encore, il s’agit de regarder du point de vue de notre âme et nous pouvons alors nous amuser à comprendre comment fonctionne la cellule. De suite, j’ai pu reconnaître mon couple. Mais encore une fois, il faut prendre les informations d’un autre point de vue. Le couple peut-être le couple extérieur, celui que nous formons avec la personne qui accompagne notre vie. Cependant, il s’agit également du couple intérieur. Le couple intérieur est celui que nous formons grâce à notre partie masculine et notre partie féminine. Il est intéressant de les réunifier, de faire qu’ils ne fassent plus qu’un.

Les familles d’âmes, un livre à lire si l’on est en condition, qu’en penses-tu ? Est-ce que tu as déjà lu des livres de Marie-Lise Labonté ? J’ai apprécié lire ce livre, énormément, et je l’ai de suite prêté à des amies. Pourtant j’aurais un bémol : attention aux étiquettes. Classer les autres, ou soi dans des cases n’est pas toujours la bonne solution. Parfois, on s’enferme dans un personnage juste parce que l’on s’est mis dans cette case. Nous évoluons, nous ne sommes pas tout blanc ou tout noir, alors prenons du recul et gardons ce qui nous parle et nous fait avancer. 

Tu veux aller plus loin dans tes lectures ? Je te conseille en article les livres de Sandrine Muller-Bohard (Les vies antérieures et le karma, L’énergie de l’invisible), d’Aurore Roegiers (Espoir) ou encore Natacha Calestreme (La clé de votre énergie)

Les liens concernant les livres mentionnés dans cette page sont des liens affiliés à Amazon. Pour cela, je reçois environ 5% du livre pour tout achat sur leur site internet. Cela me permet de financer en partie l’hébergement et le nom de domaine du site AmiAuteur.fr . Je te remercie pour ton aide en retour !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 12 avril 2022

    […] Les familles d’âme par Marie-Lise Labonté […]

  2. 16 mai 2022

    […] Aurore pose des questions et « récupère » les réponses en guidance. Un peu à la manière de Marie-Lise Labonté dans Les familles d’âmes. Cela permet d’avoir un livre très homogène. Aurore nous explique comment elle est parvenu […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :