Je ne délègue mon pouvoir à personne [Voter]

En ces temps troubles, nous recevons beaucoup de messages. Des phrases entendues toute notre enfance, qui sont à nouveau employées aujourd’hui. Je ne veux pas parler politique mais bien uniquement prendre cet exemple comme illustration. Cet article n’est pas, comme j’ai pu en écrire d’autres (comme Bas les Masques, Exclu ou pas, Pour un sirop de violette…) sous la colère. Cependant, devant la recru d’essence (oui même à ce prix ^^) des messages, je souhaitais procéder à une petite analyse.

Tes ancêtres se sont battus pour…

Alors en premier, je répondrais que mes ancêtres ont fait ce qu’ils ont voulu, et que si jamais ils voulaient me dire quelque chose, je suis là, je ne bouge pas. Bonjour à tous !

Le droit de vote, les congés payés, l’assurance santé et chômage, l’IVG… Prosternons-nous pendant des milliers d’années. Amen. Ou pas. En fait, ce n’est pas parce qu’une grand-mère a manifesté pour le droit d’avorter que l’on doit le faire. Non ? Je ne vais pas m’étaler sur l’assurance d’être en bonne santé ou d’avoir un travail… Donner de l’argent en échange du fait que l’on vous rembourse si… Houlà, ça devient tordu.

Et puis en tant qu’entrepreneuse, en fait…

Et puis en tant que guérisseuse, en fait…

Mes problèmes de santé découlent de problèmes que je crée et que je peux donc « réparer ». Je réalise mon activité (je ne dis plus travail) quand cela me chante, peu importe le jour, l’heure, etc. Donc congés payés ne se ramènent à rien dans ma vie. Ni assurance chômage.

Voter pour le moins pire

C’est ce que l’on m’a toujours dit. Ils font tous à peu près pareil en politique. Le tout étant de choisir le moins pire. Alors on choisit selon quoi ? Le programme que l’on a reçu cinq jours avant les élections ? Rien ne me parle. Rien ne me convient. Selon un faciès ? Qui est le plus beau ou la plus belle ? Je suis une femme donc je choisis un homme ? Je suis homosexuelle donc je choisis une femme ? Et c’est drôle comme avant il y avait un candidat par parti politique. Aujourd’hui, c’est comme s’il y avait un homme et une femme pour chacun. Histoire que tout le monde y trouve son compte. Certains, je ne connaissais même pas leur nom. Et Florian Phillipot, nulle part ?

Voter pour le plus près de nos idées

Ah oui, il y a aussi une solution de facilité. Diviser. Diviser pour mieux régner. Je ne suis pas vax, alors je prends la liste, je regarde le seul qui ne l’est pas et je vote pour. Et c’est tout ? Pour faire obstacle à l’un ou à l’autre. C’est aussi ce que l’on prône. « Faire barrage ». Est-ce pour nous inciter à voter ? Juste pour dire de voter ? Faire son « devoir » ? Quand quelqu’un vous a dit que vous n’étiez plus citoyen, c’est que vous n’aviez plus de devoir, non ? Puisque vous n’avez pas le droit aux soins ou perdu l’accès aux lieux publics pendant un temps… Oui, je peux comprendre. C’est de la colère. De la division.

Je suis un être souverain

En fait, je vais avouer quelque chose. Quand on me dit « Il ne faudra pas se plaindre… », je m’esclaffe. Comme une enfant. Qu’est-ce que ça change ? Je ne vais même pas regarder qui est élu. Rien ne change dans ma vie. En fait, je fais ce que je veux. Je pourrais aller dans un bureau, mettre un papier avec « MOI » en grand et le mettre dans l’urne. C’est peut-être l’unique chose que je pourrais accepter de faire. Car je suis un humain, et non un citoyen. Je suis souveraine en mon royaume. C’est interdit ?

Il y a des lois ? Oui, laquelle je transgresse ? Je suis libre, je vis, et pour le moment, on ne peut pas m’arrêter pour cela. Chacun avance à son rythme. Je reviendrais peut-être un jour sur mes propos… à moins que j’aille plus loin. Plus fort. Encore !

Et pour aller plus loin, n’hésite pas à reprendre une dose d’humour sur ce thème avec Frango… J’en parle dans mon article Mes sources d’infos.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 mai 2022

    […] et en parler pour affirmer son statut d’auteur par exemple, écrire un article pour dire que je ne délègue mon pouvoir à personne ou pour dénoncer une colère… En écrivant, on se libère. D’un poids, d’une […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :