Fragile par Muriel Robin

J’ai terminé l’autobiographie de Muriel Robin Fragile le Dimanche 27/01/2019 après avoir lu celle de Line Renaud, et je peux vous dire que ce n’est pas du tout le même style, le même sujet. Et pourtant je les ai aimé toutes les deux, la mère et la fille ! J’ai voulu lire ce livre pour travailler sur l’autobiographie (si le sujet t’intéresse, j’ai écrit beaucoup d’articles sur le sujet… et un livre Comment écrire son autobiographie)

Un besoin de revenir dans le passé

Muriel Robin nous emmène dans la ville natale de sa mère, elle doit parler de son grand père, revenir aux origines pour nous expliquer la faille, le point de départ de cette famille blessée. Muriel va elle-même sur les lieux, se représenter, voir une première et une dernière fois la où la vie de sa mère et de sa grand mère a basculé. Elle nous raconte l’histoire des Robin, son père qui quitte sa famille pour la mère de Muriel. Il y avait alors deux magasins de chaussures Robin dans la même ville, la même famille, brisée. Ils ont trois enfants, la petite dernière est Muriel. Son père aurait voulu un fils, elle prend donc le costume du petit garçon : elle bricole avec son père, tente de protéger sa mère, et elle fait le clown, toujours, déjà. Le destin des 3 filles est tout tracé : vendeuse de chaussures. Et pourtant Muriel va réussir à partir, même elle revient au magasin, ce n’est que pour mieux repartir.

Une carrière plusieurs métiers

J’ai adoré cette partie où elle raconte sa rencontre avec Michel Bouquet, Elie Semoun, Pierre Palmade, Guy Bedos… Après des cours pour devenir comédienne, elle commence finalement par le one woman show. Elle écrit les textes avec Pierre Palmade. Bien sûr, elle tourne dans quelques films, fait des pièces de théâtre et de la mise en scène. Finalement, dans sa carrière, Muriel aura eu divers métiers. Elle est là où on ne l’attends pas. Une phrase m’a heurté dans le livre : elle parle du non succès du film « On ne choisit pas sa famille » (disponible sur Amazon Prime), or c’est un film que je regarde régulièrement et que j’adore. Si tu ne l’as jamais vu je te le conseille : avec Christian Clavier, Jean Reno, Muriel Robin, il y a de quoi rires. Mais surtout ce film parle d’adoption en tant qu’homosexuelles. J’ai adoré ce film, je le redis. Aujourd’hui, Muriel a écrit un livre, c’est encore un plus. Jusqu’où ira-t-elle dans le monde artistique ? J’espère qu’un jour, elle aura l’occasion de faire de la musique, pour son loisir ou dans d’autres circonstances.

Le burn-out

Je pense que c’est grâce à Muriel Robin qu’il y a quelques années, j’ai appris ce mot. Pour avoir vu une amie vivre cette maladie, j’ai pu comprendre ce que Muriel racontait de sa souffrance. C’est au moment ou sa vie est à son apogée, où elle joue « Les fugueuses« , ou elle est avec Anne, l’amour de sa vie, que son esprit tombe malade. Le vide sidéral. Plus d’émotion. Il faudra du temps, de la psychanalyse, des mots sur les maux, et beaucoup d’amour pour que notre Mumu revienne. D’où le spectacle « Robin revient tsoin tsoin« , qui a cartonné puis ce livre. Il y a aussi eu depuis le spectacle anniversaire d' »Ils s’aiment » avec Pierre Palmade et/ou Michèle Laroque. Une formule intéressante puisque l’on pouvait allait voir le couple que l’on voulait. Puis Muriel et Michèle repartent seules en tournée, j’ai d’ailleurs eu l’occasion de les voir. Un spectacle tordant, une Muriel qui s’amuse, que du bonheur !

Conclusion

J’ai beaucoup aimé ce livre. Si je dois trouver quelque chose moins apprécié, c’est peut-être le côté « je n’ai pas eu de main tendu, pour m’aider à… » qui revient plusieurs fois dans la première partie du livre. On ne peut compter sur personne. Il faut se donner les moyens, et on se ferme parfois des portes, malheureusement. Sinon, on ressent ce livre comme un livre de gratitude, Muriel prend l’occasion pour dire MERCI. Et bien justement, MERCI Muriel pour tous ces sketchs et ses rôles de télé ou de cinéma.

Je te défi de le lire sans te précipiter sur youtube pour regarder un sketch, cap ?

Les liens concernant les livres mentionnés dans cette page sont des liens affiliés à Amazon. Pour cela, je reçois environ 5% du livre pour tout achat sur leur site internet. Cela me permet de financer en partie l’hébergement et le nom de domaine du site AmiAuteur.fr . Je te remercie pour ton aide en retour !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :