Faire le plan du roman

Aujourd’hui, on va faire le plan… sur la comète !

Encore et toujours, nous en revenons au fil conducteur. Beaucoup de gens disent écrire selon l’inspiration, prendre et reprendre le fil d’une histoire après des jours, des semaines, voir des mois. Une ébauche que l’on poursuit sans but. En même temps, beaucoup pensent aussi qu’un plan peut nuire à l’inspiration. Que nenni ! Combien de braquage de casino ont réussi sans plan ? Combien de villes se sont élevées sans plan ? Ne serait-ce que pour ne rien oublier du contexte, des dates, des détails… Il vous faut noter un minimum. Voyons ensemble ce qui peut vous aider :

1. Faire une frise chronologique :

Oui, vous n’en avez pas fait depuis le collège en cours d’histoire, mais au moins, apprendre à faire des frises vous servira une fois !

Alors, utilisez des couleurs pour séparer les grandes périodes de l’histoire. La frise est d’autant plus importante lorsque votre récit contient des flash back ou plusieurs époques.

2. Le plan des personnages :

Vous vous souvenez du schémas en français avec « personnage principal », « adjuvant »…

Utilisez un outil appelé un mindmapping ou juste une feuille. Au centre, votre personnage principal, une flèche vers la quête, les objectifs, des flèches vers ce personnage comme les amis/alliés, les ennemis… Notez tous les personnages et créez les liens. Le but est d’éclaircir les relations entre vos personnages.

3. Faire un synopsis :

Commencez par un plan rapide : le lieu, l’ambiance, les personnages, le temps utilisé, les grandes étapes.

Vous allez écrire un triller glaçant dans un château irlandais avec des fantômes ? Que va-t-il se passer ? Décrivez les grandes lignes, cela pourra vous servir de résumé dans les premiers temps lorsque votre meilleur(e) ami(e) vous questionnera !

4. Notez les recherches importantes :

Ensuite, vous devez faire des recherches sur certains points, vous le savez mais n’avez pas le temps de suite puisque vous être en train de faire votre plan. Alors prenez une page pour noter vos futures recherches.

Votre personnage attrape une maladie ? Vérifier les symptômes. Votre ninja saute du dixième étage sans une égratignure ? Vérifiez si cela est déjà arrivé. Une interrogation sur un mot, vous y reviendrez plus tard. Vous écrivez sur la révolution, il faudra regarder les coutumes de l’époque, les loisirs, les expressions… 

5. Détaillez par lieu / personnage / action :

Certains ont besoin de tout détailler, alors comment s’y prendre ?

Enfin, prenez une page pour chaque lieu, chaque personnage, et donnez les caractéristiques. L’action se passe dans une foret. Oui mais une forêt avec des grosses pierres grises, des épines de pin éparpillées sombres et humides ? Ou une vaste foret ordonnée, respirant par ses allées de bouleau. Comment est votre personnage secondaire ; il a des taches de rousseur, est assez gauche et porte toujours des salopettes ? Il a les yeux verts perçants, la manie de mettre ses stylo derrière son oreille, il dit toujours « Hé oh ! » 

Vous pouvez utiliser un questionnaire identique pour les lieux/personnages.

Nom Prénom :

Taille, poids :

Couleur cheveux, yeux :

Caractéristiques physiques :

Meilleur ami :

Plat préféré :

Couleur préférée :

Travail :

 

Nous reviendrons plus en détails sur tous ses points dans quelques semaines si vous avez besoin de plus de précisions.

 

Dites nous tout, vous avez d’autres conseils ? Quel outil utilisez vous ?

AmiAuteurement vôtre,
 
Marine

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 8 juillet 2019

    […] bien débuter, il faut toujours passer par le plan du roman. Pour ce deuxième roman, Tristana Erato a été un peu plus rapide, pas de description en 1 ligne, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :