C’est un film !

Voilà plusieurs fois que je lis les annonces des médias (les gros titres quand j’allume mon ordinateur, car je ne regarde plus du tout les informations depuis un an), et que j’explose de rires devant ce qui est annoncé. Et pourtant pas si drôle. Mais franchement. Entre les tests nasaux réquisitionnés par les écoles et les tests anaux que j’attends avec impatience… Je suis désolée pour cette dernière phrase. Mais en fait… Non, je ris trop. Et puis cela fait du bien. Parce que j’ai l’impression d’être dans un film. On a drogué tout le monde pour le regarder. Et nous sommes quelques uns à regarder le film d’un autre point de vue. Je préfère en rire. Car lorsque je tombe par inadvertance sur la télévision, j’ai parfois une vague de larmes qui m’envahie. Je m’explique.

Nous sommes dans Netflix

Je ne sais pas si tu as eu le même sentiment que moi. J’allais au cinéma quatre fois par semaine, j’étais abonnée à Netflix et Amazon Prime, je consommais avidement séries, films, documentaires… Et puis mars 2020 est arrivé. Doucement, de plus en plus de choses m’ont choquées. Dans les informations puis doucement, très doucement, dans tout ce qui nous était servis visuellement… Cela a commencé par les films, de plus en plus violents. Les documentaires, pas très réalistes. Les acteurs, plus si bons. J’ai perdu le goût du 7ème art ? Peut-être. Beaucoup de choses sonnent faux à mes yeux aujourd’hui. Pire, lorsque l’on propose des films via Netflix ou Amazon Prime, ce sont de plus en plus de films qui parlent de contagions, de virus, de confinements…

Un film sur l’oppression

Oui, je sais, cela a toujours été. Nous avons le film I am a legend avec Will Smith (disponible sur Netflix) où un virus de la grippe contamine tout le monde et où seul Will Smith survit quand les autres deviennent des animaux assoiffés de sang. Nous avions The Walking Dead avec à peu près le même scénario et une bande d’irréductible qui tente de survivre aux zombies. Mais aujourd’hui, de plus en plus d’images, d’affiches de films prônent le masque par exemple. Nous avons de plus en plus de proposition de films oppressants. Et heureusement, ou malheureusement, je ne sais plus du tout voir de violence.

Est-ce un rapport avec l’adrénaline ? Cette hormone que nous créons sous la peur et qui est utilisée par le corps pour réagir face au danger ? Car non utilisée, elle serait néfaste pour le corps. Enfin, je ne suis pas médecin et je viens de lire cela en travaillant sur les chakras. C’est une hypothèse à tâtons. Je dis peut-être de grosses bêtises. Je m’en excuse par avance. En tout cas, je sens que regarder ce type de film ou série ne me sied plus. Et que je vais mieux sans. Bref, je me suis désabonnée de l’UGC et de Netflix.

Blakmirror

Tout cet article pour en revenir à ce qui me choque aujourd’hui. Si je te conseille un épisode de série à regarder (les épisodes n’ont pas de lien entre eux), c’est l’épisode 2 saison 1 de la série Blackmirror sur Netflix. C’est un monde clos, entièrement numérique. Les personnes doivent courir devant des écrans pour gagner des points. Pour manger, boire ou zapper les publicités, ils doivent dépenser ces points. Tout est payant. Pour résumer, le protagoniste économise son « argent » ou ses points pour payer un ticket d’entrée à sa dulcinée. Un ticket de participation à une émission de téléréalité qui ressemble à The Voice. Et dans cette émission, les futurs stars viennent se produire… devant des milliers d’écran.

La première fois que j’ai vu un public remplacé par des écrans, c’était pour une émission de Cyril Hanouna. J’ai immédiatement pleuré, sans savoir l’expliquer. J’ai pensé à cet épisode de série. Et il y a quelques jours, je suis tombée sur l’émission The Voice qui utilisait également des milliers d’écran. J’ai eu le cœur retourné et envie de vomir. Je ne comprends pas. Suis-je la seule à souffrir de cela ? Suis-je la seule à être catastrophée ?

Je vais tenter d’analyser, de comprendre ce que je ressens et pourquoi. J’en ferais surement un autre article mais je voulais t’exprimer mon désarroi. Mon cheminement. Et si tout ce qui allait se passer nous était dévoilé dans les films et séries ?

Tu peux aussi aller lire un autre article : Pour un verre de sirop de violette, Mes sources d’informations ou encore Eveil et réveil.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Marie Fabien Louis dit :

    Bonjour Marine,

    Je ne regarde plus les séries ni films depuis déjà un moment à part Charmed et Teen Wolf que j’ai adoré sauf les fins… Sinon depuis le 12 juillet surtout j’ai vraiment le sentiment d’être dans un film de science-fiction et que je vais me réveiller je l’ai dis à d’autres proches qui ont aussi cette impression…
    La je vais perdre mon travail car je refuse un « vaccin » Avec une AMM conditionnelle… Je trouve ça fou…

    Au plaisir de te lire

    Marie

    • Marine dit :

      Bonjour Marie,
      J’étais devant l’ARS mercredi matin avec un ami aide soignant… Beaucoup d’émotions !
      Il faut se regrouper et faire avancer NOTRE monde !
      J’avais en effet envie de regarder Charmed à nouveau, avec cet oeil neuf d’aujourd’hui… Je pense que je vais m’y remettre grâce à toi.
      Au plaisir,
      Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :