Affirmer ses pensées

Le guerrier pacifique répond par une communication non violente. Nous avions vu ce qu’était le guerrier pacifique dans un précédent article (voir la vidéo de Eric Remacle). Je voudrais revenir sur le fait d’être soi et de s’affirmer, car aujourd’hui cela devient nécessaire. Beaucoup de nos amis sont censurés (voir mes sources d’informations). Afficher le fait d’être POUR la liberté (de mettre le masque ou non, de faire le vaccin ou non, d’exprimer son opinion…) devient un acte presque militant. Alors que personnellement, je pensais qu’il s’agissait juste de la normalité. Voyons comment s’affirmer.

Je suis un être humain

Tu as le droit de penser. Tu as le droit de ne pas vouloir mettre le masque, de ne pas vouloir être vacciné, de t’informer autrement… Il faut être soi. Si tu te demandes ce que tu peux partager sur les réseaux sociaux, si tu as peur du jugement de l’autre, je ne peux répondre que par une phrase : sois toi. C’est tout ce qu’il faut retenir.
Nous avons tous dans nos contacts des personnes qui n’ont pas les mêmes pensées. Et alors ? Justement. C’est intéressant d’exprimer chacun sa pensée. C’est la liberté d’expression. Tu as le droit de penser ce que tu souhaites tant que cela ne fait de mal à personne.

Le monde change

Je me suis fait la réflexion que tous les ans, au travail, on nous propose d’être vacciné contre la grippe. Et chaque année, j’entends ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Je n’ai jamais vu de débordement, d’énervement, de personne dire « Ils faut que tout le monde soit vacciné ». On sait qu’il y a plusieurs souches, que le vaccin est plus ou moins efficace, que certains le font mais on tout de même la grippe quelques mois plus tard… Donc, il est normal que certains ne veuillent pas le faire : car en bonne santé, car contre les vaccins… On a le choix, c’est notre corps.

Or, aujourd’hui, les personnes s’énervent. Je vois des personnes en dénoncer d’autres pour non port du masque, ou lui crier dessus car « il faut que tout le monde soit vacciné pour que ça marche. » Le monde se coupe en deux. Il devient urgent de savoir où l’on se place.

Etre soi face aux autres

Il faut juste être toi. Être sincère. Tu as le droit de ne pas répondre ou d’amener ton opinion. Parfois je vois certaines personnes accepter de dire l’inverse de ce qu’ils pensent, face à un chef, une autorité, un parent. Cela m’attriste. Vraiment. La parole est importante. Tout comme les actes tu me diras : quand on accepte de mettre le masque pour pouvoir faire une course ou aller au travail. Mais le retournement de veste verbale, je ne supporte pas. Il faut juste apprendre une chose : personne n’est supérieur ou inférieur. Nous sommes tous égaux. Quand on comprend cela, on comprend que personne n’a le droit de nous forcer à mettre le masque, à être vacciné, à penser autrement… Tu es toi, affirme-toi.

Je ferais un article sur la communication non violente car cela devient important. Nous évoluons, le monde également. Il faut être le changement que tu veux voir dans les autres. Nous sommes des êtres humains, dotés d’un libre arbitre, d’une pensée, d’une opinion. Nous sommes tous égaux. Sache que tu as toujours le choix. Toujours.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 8 février 2021

    […] le sujet t’intéresse, je t’invite à lire mes articles : s’affirmer, mes sources d’informations ou encore […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :